À qui sait lire, l’île de Skye livre ses tour­ments qui sont ceux de la Terre. Col­li­sion des plaques, failles, vol­ca­nisme n’ont cessé de pétrir le pay­sage de gra­nite et de basalte. La danse mons­trueuse des matières et des éner­gies n’est pas ter­mi­née.

Le fait que nous mar­chions sur ce monde comme s’il était ferme et figé témoigne de notre fuga­cité.

Skye