Carnet de voyage

Impres­sions ins­tan­ta­nées de voyages, cap­tu­rées et rédi­gées sur le moment, pos­tées quelques heures, par­fois quelques jours plus tard. Les pho­tos sont géné­ra­le­ment prises avec un Fuji­film x100s à focale fixe, et les notes rédi­gées sur un petit car­net Field Notes qui m’ac­com­pagne tou­jours.

British Columbia #2.5

Après une nuit trop courte, je change 14 carac­tères dans les 12.766 qui m’offrent quelques semaines de sur­vie finan­cière. Je m’ha­bille avant de par­tir vers Gas­town, vers la base d’hy­dra­vions. Je la laisse dor­mir, comme semble le faire tout Van­cou­ver. Sur un pon­ton du...

lire plus

British Columbia #2

« Là-bas, tout est grand, tout est pos­sible » me dit-elle avant qu’une feuille Excel ne capte nos vies. Je me sou­ve­nais de Borges par­lant de la plaine : « de même que les hommes d’autres nations vénèrent et pres­sentent la mer, de même nous (y com­pris l’homme qui...

lire plus

British Columbia #1

Bien sûr il y a le vent et le froid, et puis le ter­rain en pente, et les orages qui ravinent le sol et découvrent les racines. Alors, il faut pous­ser droit. Droit et haut pour cap­ter l’eau des nuages que le Paci­fique nous envoie régu­liè­re­ment. Assu­rer notre ancrage...

lire plus

Se repérer

Une immense sur­face de béton se frag­mente en une mul­ti­tudes de zones dont je cherche l’af­fec­ta­tion. Il y a les zones de sta­tion­ne­ment et celles de cir­cu­la­tion. Pour les avions, les véhi­cules tech­niques, l’a­che­mi­ne­ment des voya­geurs et celui du fret. Nul arbre, nul...

lire plus

Andalousie #5

Un jour peut-être, un homme regar­dera l’ho­ri­zon – il importe peu que ce soit de cette pla­nète ou d’une autre – et se dira : « Voilà, c’est fini. » Son regard sera le der­nier. Peut-être pensera-t-il aux sym­pho­nies et aux fresques, peut-être à une ritour­nelle et au...

lire plus

Andalousie #4

Nous mar­chons sans trop savoir où nous allons, pous­sés par le soleil, atti­rés vers l’ombre, dans une recherche d’é­qui­libre tel­le­ment pré­sente qu’elle échappe à notre conscience. Et puis nous nous retrou­vons là, dans un lieu, dans une pos­ture que nous n’a­vons pas...

lire plus

Andalousie #3

Lorsque nous créons un objet, nous l’i­ma­gi­nons sou­vent pré­servé des effets de l’âge. Pour­tant, c’est la façon dont les contraintes de la phy­sique et de la chi­mie le feront vieillir qui lui confè­re­ront la noblesse ou l’ou­bli. La rouille du monde est sa mémoire, son...

lire plus

Andalousie #2

Sur les toits anda­lous s’é­tendent avec une len­teur sou­ve­raine des colo­nies de lichen. Les vivants recouvrent les morts, insen­sibles aux vents et aux formes de vies plus fugaces qui s’in­vitent le temps d’un été. Moi, je ne suis là qu’une soi­rée infime, goû­tant un Sin...

lire plus

Andalousie #1

Dans le laby­rinthe d’El Albai­cin, quand se sont tus les oiseaux et les enfants, notre seul guide est une lune rouge, fixe et mas­sive, posée là pour mille ans par les fils des fils d’U­mayya ibn “Abd Shams.

lire plus

Schaerbeek #3

Le cra­que­ment de la branche morte, le glis­se­ment de la semelle sur la boue prise par le gel. Le pouls de la ville ne par­vient plus jusqu’ici. Seule la lente res­pi­ra­tion du monde. « Attends-moi, ça glisse ! » Elle semble s’accrocher à son para­pluie. L’escalier...

lire plus

Schaerbeek #2

Les voies fer­rées sont des bles­sures apai­sées, des cica­trices qui lient la ville à la cam­pagne. De part et d’autre des lignes d’acier s’étale un monde délaissé par les hommes et recon­quis par une nature hési­tante. Zones maré­ca­geuses, entou­rées d’herbes dures et...

lire plus

Shirakawago

Dans le vil­lage de Shi­ra­ka­wago, rien ne cherche à briller et toute quête de raf­fi­ne­ment serait obs­cène. La tasse sur la table est ter­reuse. Sa tex­ture mêle volutes et concré­tions. Ce sont les lentes épou­sailles d’un gris de plomb avec un brun crayeux qui, par...

lire plus

Tokyo #7

Nulle part la mathé­ma­ti­sa­tion de l’humain n’apparaît plus clai­re­ment qu’ici. Nous nous rêvons si dif­fé­rents. Nous le sommes si peu. Dans la popu­la­tion humaine, quelle que soit la variable consi­dé­rée, l’écart-type est infime.

lire plus

Tokyo #6

À Tokyo la nuit tombe pas, elle se lève. De plus en plus de lumières s’allument à hau­teur d’yeux. Un ensemble de lignes, lettres et sym­boles de diverses cou­leurs éclosent par mil­liers, cen­taines de mil­liers, sai­gnant toute pénombre. Seul le large Sumi­da­gawa nous...

lire plus

Tokyo #5

Inté­rieur et exté­rieur consti­tuent l’un des grands prismes japo­nais. Ce qui est inté­rieur est ce qui est clos, peu impor­tant qu’un toit le recouvre. Et l’espace inté­rieur est une recherche d’équilibre où chaque élé­ment doit trou­ver sa place exquise, fonc­tion­nel­le­ment...

lire plus

Tokyo #4

Les jeunes Tokyoïtes kawaaï et gothiques ont grandi. Dans leurs garde-robes, elles ont rem­placé les réfé­rences manga par un dress code de salary women ou de pretty woman. Elles montrent tou­jours leurs jambes et conti­nuent d’ouvrir grands leurs yeux noirs mais elles ne...

lire plus

Kyoto #1

Tran­cher, piquer et enfi­cher sont autant de meur­tris­sures qui doivent être évi­tées et, quand elles ne le peuvent, confiées à des offices dis­crets et reti­rés. Aucun clou dans les char­pentes com­plexes des temples kyo­toïtes, aucun cou­teau, aucune four­chettes sur les...

lire plus