Les décisions que l’on prend n’ont de sens que si elles ont un prix, et le prix des départs est celui des souvenirs. Accepter le moment tel qu’il est, sans l’interpréter, sans l’atténuer ni le magnifier. L’oubli est un souverain capricieux et charitable.

Chaque décision est un départ, chaque oubli une allégresse.

Nil