Sélectionner une page

(Méta-)physique du libre arbitre

Je suis invité à donner, le 28 juillet 2017, une conférence sur La (méta-)physique du libre arbitre, dans le beau quartier d’Outremeuse (Rue Grande-Bêche 35 à 4020 Liège).

Le Libre Arbitre

Le Libre Arbitre : Esquisse d’une métaphysique de la liberté trouve désormais sa place dans le catalogue de L’Harmattan (Paris).

La description de l’éditeur ne demande aucune retouche :

Notre expérience quotidienne nous le prouve : nous prenons des décisions pour nous déplacer, pour penser, pour agir et réagir. Nous prenons ces décisions selon notre nature et de notre environnement, mais aussi en fonction de notre volonté propre. C’est cette caractéristique essentielle qui confère à l’humain son libre arbitre.

Toutefois, rien dans la science ne vient conforter cette formidable intuition. Au contraire, les modèles contemporains des neurosciences et des science cognitives tendent à faire de nous des machines imparfaites, et à reléguer la volonté au rang d’illusion.

Dans ce court essai, Alain Van Kerckhoven démontre que le libre arbitre a toujours été instrumentalisé pour justifier des postures religieuses, philosophiques ou politiques. L’apparition de nouveaux outils de connaissance permet pour la première fois d’en faire un sujet d’étude rationnelle.

Les conclusions nous entraînent aux frontières de la science et de la philosophie, au cœur de l’expérience humaine.

Disponible sur Amazon, sur le site de l’éditeur ou mieux encore, chez votre libraire favori…

 

Survivants et Zombies dans la nuit : un modèle cinématique

Nous proposons un modèle cinématique d’un système complexe et pérenne de deux populations distinctes en interaction auditive (zombies et survivants). Nous présentons ensuite quelques possibilités de moduler les interactions par des paramètres externes. et avançons des pistes en vue de généraliser le modèle.

Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais me battrai-je pour que vous ayez le droit de le dire ?

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » Cette citation apocryphe de Voltaire est régulièrement citée par ceux qui défendent comme un bien commun précieux la liberté d’expression.

Pourtant, peu d’entre eux sont prêts à se battre pour que des révisionnistes ou autres racistes puissent s’exprimer librement. Cette posture n’est pas tenable car, comme le note Chomsky, défendre la liberté d’expression pour des opinions qui ne nous choquent pas est à la portée du premier dictateur venu…

 

Racisme et liberté d’expression

Il est contreproductif et dangereux, pour une démocratie, d’interdire des thèses qu’il est simple de réfuter.

 

La dernière scène de Buñuel

Sur une coïncidence troublante liant la dernière scène filmée par Buñuel à Louis-Ferdinand Céline.

 

L’inconfortable posture NOMA

Critique de la posture Non-overlapping magisteria professée par Stephen Jay Gould, selon laquelle science et religion occupent des sphères distinctes leur permettant de coexister pacifiquement.

Les raisonnements fallacieux

Pratiquer la mauvaise foi est un art et une science qui dispose d’une large palette d’outils. D’où la nécessité de ce petit essai de typologie des raisonnements fallacieux.

 

Neuf tranches d’art

Les Tranches d’art sont une série de chroniques d’humeurs légères rédigées dans les années 90 pour le Mensa Magazine. Elles visent à déconstruire de façon amusante certains malentendus et certaines constructions qui contribuent à conférer un caractère indûment sacré à la création artistique. Les réactions qu’elles suscitèrent m’incitent à les rassembler ici.

 

L’Origine de la liberté

Notre expérience quotidienne nous le prouve : nous prenons des décisions pour nous déplacer, pour penser, pour agir et réagir. Nous prenons ces décisions en fonction de notre nature et de notre environnement, mais aussi en fonction de notre volonté propre. C’est cette caractéristique essentielle qui confère à l’humain son libre arbitre. Toutefois, rien dans la science ne vient conforter cette formidable intuition. Au contraire, les modèles des neurosciences et des science cognitives tendent à faire de nous des machines imparfaites, et à reléguer la volonté au rang d’illusion.

Essai sur l’ontologie du libre arbitre, L’Origine de la liberté a été publié dans Francs-Parlers 2007 par Éditions Espace de Libertés.

 

Vingt-et-une chroniques SF

Ces billets de science-fiction sont parus dans diverses publications confidentielles de 1994 à 1997. Ils ne constituent qu’un fragment de cette chronique qui comportait à l’origine une quarantaine de textes dont certains se sont perdus. Je ne peux feindre d’ignorer que ces textes sont largement inspirés des écrits de Jacques Sadoul, Pierre Rey ou Stan Barets et de discussions bruxelloises avec Jacques Van Herp, critiques dont j’étais à ce point imbibé qu’il est sans doute présomptueux de poser ma signature sur cette synthèse.

 

L’audience planétaire

La musique passe naturellement pour un langage à même de transcender les autres, présentant une universalité qui ne s’encombre d’aucune frontière. Pourtant, les milieux de la musique ne ressentent guère la mondialisation comme un facteur épanouissant. Il y voient, au mieux, un défi. C’est que les changements induits par la globalisation altèrent profondément maisons d’édition et maisons de disques mais aussi le métier de composer et l’art d’écouter, de telle sorte que c’est l’ensemble de la chaîne musicale qui se trouve impliqué dans un processus de mutation qui le touche d’une façon fondamentale. Il ne s’agit pas ici d’une évolution mais bien d’une révolution.