Sélectionner une page

(Méta-)physique du libre arbitre

Je suis invité à donner, le 28 juillet 2017, une conférence sur La (méta-)physique du libre arbitre, dans le beau quartier d’Outremeuse (Rue Grande-Bêche 35 à 4020 Liège).

Le Libre Arbitre

Le Libre Arbitre : Esquisse d’une métaphysique de la liberté trouve désormais sa place dans le catalogue de L’Harmattan (Paris).

La description de l’éditeur ne demande aucune retouche :

Notre expérience quotidienne nous le prouve : nous prenons des décisions pour nous déplacer, pour penser, pour agir et réagir. Nous prenons ces décisions selon notre nature et de notre environnement, mais aussi en fonction de notre volonté propre. C’est cette caractéristique essentielle qui confère à l’humain son libre arbitre.

Toutefois, rien dans la science ne vient conforter cette formidable intuition. Au contraire, les modèles contemporains des neurosciences et des science cognitives tendent à faire de nous des machines imparfaites, et à reléguer la volonté au rang d’illusion.

Dans ce court essai, Alain Van Kerckhoven démontre que le libre arbitre a toujours été instrumentalisé pour justifier des postures religieuses, philosophiques ou politiques. L’apparition de nouveaux outils de connaissance permet pour la première fois d’en faire un sujet d’étude rationnelle.

Les conclusions nous entraînent aux frontières de la science et de la philosophie, au cœur de l’expérience humaine.

Disponible sur Amazon, sur le site de l’éditeur ou mieux encore, chez votre libraire favori…

 

Asterion

Asterion est un blog que je gère avec quelques amis. Asterion est le nom du Minotaure, injustement prisonnier du Labyrinthe. Le nom a été choisi en métaphore de la condition humaine postmoderne : parfois nous nous sentons perdus dans un enchevêtrement de règles et de technologies… mais un dédale cesse d’être une prison à partir du moment où nous en avons les plans.

Neuf tranches d’art

Les Tranches d’art sont une série de chroniques d’humeurs légères rédigées dans les années 90 pour le Mensa Magazine. Elles visent à déconstruire de façon amusante certains malentendus et certaines constructions qui contribuent à conférer un caractère indûment sacré à la création artistique. Les réactions qu’elles suscitèrent m’incitent à les rassembler ici.

 

L’Origine de la liberté

Notre expérience quotidienne nous le prouve : nous prenons des décisions pour nous déplacer, pour penser, pour agir et réagir. Nous prenons ces décisions en fonction de notre nature et de notre environnement, mais aussi en fonction de notre volonté propre. C’est cette caractéristique essentielle qui confère à l’humain son libre arbitre. Toutefois, rien dans la science ne vient conforter cette formidable intuition. Au contraire, les modèles des neurosciences et des science cognitives tendent à faire de nous des machines imparfaites, et à reléguer la volonté au rang d’illusion.

Essai sur l’ontologie du libre arbitre, L’Origine de la liberté a été publié dans Francs-Parlers 2007 par Éditions Espace de Libertés.

 

Vingt-et-une chroniques SF

Ces billets de science-fiction sont parus dans diverses publications confidentielles de 1994 à 1997. Ils ne constituent qu’un fragment de cette chronique qui comportait à l’origine une quarantaine de textes dont certains se sont perdus. Je ne peux feindre d’ignorer que ces textes sont largement inspirés des écrits de Jacques Sadoul, Pierre Rey ou Stan Barets et de discussions bruxelloises avec Jacques Van Herp, critiques dont j’étais à ce point imbibé qu’il est sans doute présomptueux de poser ma signature sur cette synthèse.