Shirakawago

Dans le vil­lage de Shi­ra­ka­wago, rien ne cherche à briller et toute quête de raf­fi­ne­ment serait obs­cène. La tasse sur la table est ter­reuse. Sa tex­ture mêle volutes et concré­tions. Ce sont les lentes épou­sailles d’un gris de plomb avec un brun crayeux qui,...

Tokyo #7

Nulle part la mathé­ma­ti­sa­tion de l’humain n’apparaît plus clai­re­ment qu’ici. Nous nous rêvons si dif­fé­rents. Nous le sommes si peu. Dans la popu­la­tion humaine, quelle que soit la variable consi­dé­rée, l’écart-type est...

Tokyo #6

À Tokyo la nuit tombe pas, elle se lève. De plus en plus de lumières s’allument à hau­teur d’yeux. Un ensemble de lignes, lettres et sym­boles de diverses cou­leurs éclosent par mil­liers, cen­taines de mil­liers, sai­gnant toute pénombre. Seul le large Sumi­da­gawa...

Tokyo #5

Inté­rieur et exté­rieur consti­tuent l’un des grands prismes japo­nais. Ce qui est inté­rieur est ce qui est clos, peu impor­tant qu’un toit le recouvre. Et l’espace inté­rieur est une recherche d’équilibre où chaque élé­ment doit trou­ver sa place exquise,...

Kyoto #2

Kyoto...

Tokyo #4

Les jeunes Tokyoïtes kawaaï et gothiques ont grandi. Dans leurs garde‐robes, elles ont rem­placé les réfé­rences manga par un dress code de salary women ou de pretty woman. Elles montrent tou­jours leurs jambes et conti­nuent d’ouvrir grands leurs yeux noirs mais...

Kyoto #1

Tran­cher, piquer et enfi­cher sont autant de meur­tris­sures qui doivent être évi­tées et, quand elles ne le peuvent, confiées à des offices dis­crets et reti­rés. Aucun clou dans les char­pentes com­plexes des temples kyo­toïtes, aucun cou­teau, aucune four­chettes...

Tokyo #4

En Occi­dent, notre corps est sacré et tabou. Nos vête­ments pro­tègent notre pudeur. La nudité n’est que dans l’intime ou dans l’obscène. Ici, au Japon, l’esprit per­son­nel est sacré et tabou. Alors que la nudité est visible dans tous les bains publics et que...

Shinkansen

Je suis désor­mais l’étranger, celui que l’on veut aider ou évi­ter, celui à côté duquel se trouve la seule place vide du com­par­ti­ment, celui qui a le faciès alloch­tone et la mise sin­gu­lière. Je suis aussi l’Occidental que cer­tains regards fémi­nins jaugent...

Tokyo #3

À Tokyo, les sans‐abris ne men­dient pas, et rangent leurs affaires une fois...

Tokyo #2

Lignes, figures géo­mé­triques, hira­gana, kata­kana, kanji, romanji, chiffres et logos consti­tuent une galaxie séman­tique que je ne com­prends pas. Qu’indique, pour une langue, la néces­sité d’utiliser tant de sys­tèmes...

富士山

Au loin, Fuji­san. Il impor­tait de faire 9.500 km pour s’en appro­cher. Il importe main­te­nant de ne pas faire les der­niers kilo­mètres res­tant. Pour ne pas voir les tou­ristes, les détri­tus, la réa­lité qui entache nos rêves. La recherche de la dis­tance...

Tokyo #1

Le mou­ve­ment est notre seul pou­voir. Nous pou­vons prendre telle direc­tion qui nous rap­proche de choses et de gens et nous éloigne d’autres. Ce fai­sant, nous nous sen­ti­rons plus ou moins bien que dans notre posi­tion d’avant. Cette sen­sa­tion, et notre...