Les Trois images de Magali sont un libretto pour une œuvre pour Soprano et piano composée par Michel Lysight en 2017. Elles sont désormais accueillies par une (assez) jeune et (très) dynamique maison d’édition française : Klarthé.

Il s’agit de trois mélodies inspirées par trois images d’une relation amoureuse : le ravissement (Rue du Midi), l’union (Rue Philippe de Champagne) et l’estompement (These violent delights have violent ends).

La première mélodie a un caractère lyrique : le piano expose un motif repris en boucle tandis que la voix se déploie dessus en reprenant, entre autres, ce même motif en diminution rythmique. La deuxième utilise la voix parlée. Le texte est récité sur la musique impressionniste du piano, ce qui donne un changement de couleur par rapport aux deux pans extrêmes du triptyque. La troisième a un caractère vif, passionné et rythmique, tant pour le piano que pour la voix.

Trois images de Magali