Ce midi, au gui­chet d’information d’un temple com­mer­cial, je dois rece­voir une nou­velle carte me per­met­tant de sor­tir du par­king. Une famille est devant moi. Je devine le père, la mère et leur petit gar­çon. Je devine aussi un pro­blème de réduc­tion sur un pro­duit, que la cais­sière n’aurait pas pris en compte.

Bon. J’attends mon tour. La valeur d’une civi­li­sa­tion se mesure à la gran­deur de ses épreuves ini­tia­tiques.

Le ton monte. Ce qui suit m’impose de pré­ci­ser que la famille devant moi est d’origine magh­ré­bine.

Sou­dain, la pré­po­sée fait un pas de côté pour me mettre en ligne de mire et m’intime :

- Qu’est-ce que je peux faire pour vous ?

L’homme me regarde inter­lo­qué. Tout aussi inter­lo­qué, je demande à l’employée de finir avec ce client.

- J’ai fini avec lui !

L’homme fait un pas de côté aussi pour me lais­ser la place et je montre ma carte de par­king inopé­rante. Tan­dis que la femme me cherche une autre carte, il pré­cise en me sou­riant : “Je pré­fère vous lais­ser pas­ser, notre affaire risque de durer un cer­tain temps.”

Enten­dant cela, la femme se redresse vio­lem­ment, me jette ma nou­velle carte de par­king sur le comp­toir et lui lance d’une voix étran­glée : “Va à la Mecque, toi!”

Son visage est blanc. Elle le regarde dans les yeux. Que se passe‐t‐il dans l’esprit de cette petite femme aux che­veux gris ? Qui voit‐elle dans cette famille ou dans cet homme ?

Je prends mon ticket et remer­cie l’homme. Sa femme et son fils se sont éloi­gnés dans la gale­rie. L’employée est tou­jours là, ten­due comme un piège, et lui relance “Alors, t’es pas parti?! Allez, vas‐y, à la Mecque!”

Et lui de répondre : “Je n’irai pas cette année : dans une dizaine d’années seule­ment. Aller à la Mecque, j’en rêve et c’est un rêve que je réa­li­se­rai. Puissiez‐vous avoir de telles rêves Madame et, au réveil, la cer­ti­tude que vous les réa­li­se­rez.”

Et moi de noter cela dans mon car­net avant de nour­rir le dieu par­king de ma petite offrande de car­ton.

Alain Van Kerck­ho­ven