CATALOGUE

Par naïveté, mansuétude ou désespoir, quelques éditeurs m’ont commandé (et parfois même payé) de nombreux articles sur l’art, la science, la technique ou des éléments de philosophie naturaliste : ADMD magazine, Alcôves, Art Exists!, Audio Pro, CeBeDeM News, ComMensal, De Nieuwe Vlaamse Muziekrevue, De Rode Pomp, Encyclopédies Bordas, Espaces de Libertés, Fuga, La Libre Belgique, La Revue du XXIe siècle, Les Cahiers de l’ACME, Les Éditions romaines, Music Be, Naturalisme et carbonades, Nouvelle Biographie Nationale, MMC-Opus 1.0, Planète 4D, Politique (revue de débats), Polski Glissando, Revista Musica Brasileira, Revue de l’Université Catholique de Louvain, Sabam Magazine, Université magazine, Voce et Organo et quelques autres que j’oublie injustement ici. La plupart de ces textes ont subi les effets charitables de la sélection naturelle. D’autres ont survécu, constituant ce que l’on peut appeler mon catalogue.

LIVRES PUBLIÉS

NATURE HUMAINE : Industrialisation des affects et dégradation du réel
© Uqbar, Bruxelles, 2020 :: ISBN 978-024455-902-1
Croyons-nous réellement à la justice, au bien et au mal, au sacré ? Nos désirs, nos jugements, nos décisions sont-ils réellement les nôtres ? Parfois, le sentiment d’exister s’estompe au profit de celui de participer, c’est-à-dire d’être part d’un système que personne ne guide. La connaissance semble utopique, les affects construits, et les mythes se dévoilent en tant que tels. La notion de finalité a sombré, entraînée dans les abysses du sens en tant que signification mais aussi que direction à suivre. Toute entreprise de la raison s’affirme tautologique et le réel lui-même semble reculer.
Les bases pourtant tiennent bon. Tout à la fois souveraines, incontestées et ignorées, les lois de la complexité et de la thermodynamique opèrent sans relâche là où nous ne voyons que des affects, des valeurs et des mécanismes socio-économiques. Nous naviguons dans un réel physique avec une cartographie fictionnelle. Étonnamment, cette navigation myope se révèle tellement efficace qu’elle a permis à l’homme de s’assurer une place de choix dans l’écosystème de la planète, mais aussi à se penser hors de la nature. Et différents indices laissent maintenant à penser que le réel nous rappelle désormais à lui.
Seule une approche naturaliste interrogeant à la fois les effets et les causes physiques de nos actes permet de nous penser comme éléments de la nature. Mais ceci ne peut se faire sans remettre en question à la fois la nature de l’homme, et la nature faite homme.
[ Acheter : Éditeur - Amazon ]

Brooklyn Café

BROOKLYN CAFÉ
© Chloé des Lys, Barry (Belgique), 2020 :: ISBN 978 – 2‑39018 – 138‑5
Mélange intime de faux souvenirs et d’émotions réelles, Brooklyn Café est une recension d’instants volés à la nuit. Les rencontres y sont furtives et singulières. Ceux qui vivent le jour et qui ne doivent qu’au hasard leur rencontre avec la nuit, ceux-là y voient de la superficialité. Mais ceux de la nuit partagent le lourd secret que la lumière du jour est artificieuse, et que seuls les néons mettent le réel à nu. En vertu de quoi, tant que les nuits et les jours se succéderont, l’existence du Brooklyn Café restera toujours sujette à controverses.
[ Acheter : Éditeur ]

DES MIETTES DANS LE LIT
© Chloé des Lys, Barry (Belgique), 2019 :: ISBN 978-2-39018-078-4
« Je ne sais plus où je l’ai mise...
– On va la retrouver !
– Je ne sais plus où je l’ai mise, qu’il répétait.
Et puis il s’assied, comme ça, au bord du trottoir, à mi‐ hauteur de la rue de la Victoire.
Lui, c’était mon père. Et il renonçait à chercher sa voiture. Il faisait bon et, en face, une camionnette de location essayait péniblement de se garer.
– Un jour, je ne saurai même plus qui tu es, qu’il ajoute. »
[ Acheter : Éditeur ]

Le Libre Arbitre

LE LIBRE ARBITRE : Esquisse d’une métaphysique de la liberté
© L’Harmattan, Paris, 2017 :: ISBN 978-2-343-10613-7
Notre expérience quotidienne ne laisse guère de doute : nous prenons des décisions pour nous déplacer, pour penser, pour agir et réagir. Nous prenons ces décisions selon notre nature et celle de notre environnement, mais aussi en fonction de notre volonté propre. C’est cette caractéristique essentielle qui confère à l’humain son libre arbitre. Toutefois, rien ne semble conforter cette formidable intuition. Au contraire, les récentes recherches en neurosciences et en philosophie de la conscience nous décrivent en machines imparfaites ignorant les tropismes qui les animent. Les conclusions de l’auteur nous entraînent aux frontières de la science et de la philosophie, au cœur de l’expérience humaine.
[ Acheter : Éditeur - Amazon ]

The Lexicon of Computer Music

THE COMPUTER MUSIC LEXICON
© ACME Publisher, Bruxelles, 1992
Face au succès du Lexique d’Informatique musicale, l’éditeur a commandité une version à destination du public anglo-saxon qui, au vu du nombre important d’anglicismes de cet univers émergent, est bien plus une adaptation qu’une simple traduction.
[ Acheter : Éditeur ]

Lexique d'informatique musicale

LEXIQUE D’INFORMATIQUE MUSICALE
© ACME Publisher, Bruxelles, 1990
Fin des années 1980, l’ordinateur commence à jouer un rôle important dans le monde de la musique au point de devenir le meilleur assistant du musicien et de l’ingénieur du son. Seulement voilà, l’informatique musicale a développé son propre jargon, composé en grande partie de termes anglo-saxons au sens souvent « détourné ». Ce lexique anglais-français commente plus de 800 termes de l’univers alors naissant de l’informatique musicale.
[ Acheter : Éditeur ]

LIVRETS ET TEXTES MUSICAUX PUBLIÉS

BÉRILLIUM
Libretto pour une œuvre composée par Michel Lysight pour Soprano, quatuor à cordes et piano (2020)
Le béryllium est un métal léger, fragile et toxique, constituant fondamental de l’émeraude. Le texte d’Alain Van Kerckhoven propose une lecture ambivalente de La Table d’émeraude, texte alchimique court et fameux de l’antiquité arabe, que la tradition attribue à Hermès Trismégiste. Le travail de l’alchimiste sur la matière est aussi un travail sur lui-même et, de là, sur le monde. Les sept chants se nourrissent de ce prisme, entremêlant les passions de l’alchimiste – tantôt Hermès, tantôt Aphrodite – et les étapes de la réalisation du Grand Œuvre.
La musique de Michel Lysight se veut interprétation sonore de ces différentes étapes. Les sept chants sont groupés par deux et séparés par trois Interludes purement instrumentaux. L’œuvre s’ouvre sur un prélude et est clôturée par un postlude, eux aussi instrumentaux. Les ambiances musicales sont fortement contrastées, mais toujours profondément expressives, les diverses sonorités du texte faisant corps avec la composition en une sorte de fusion alchimique.
[à paraître]
Création mondiale reportée sine die en raison du Covid-19.

LA FILLE DU ROI D’ÉCOSSE
Libretto pour une œuvre composée par Michel Lysight pour Soprano, clarinette et piano (2018)
Une marche sur la lande écossaise, orchestrée par une une nature implacable : « La fille du Roi d’Écosse // marche seule sur la lande // Semble-t-il étrangère // au fait que je la suis. »
La musique de Michel Lysight utilise la même formation instrumentale que le célèbre Lied de Schubert Le pâtre sur la montagne. La pièce alterne différentes atmosphères, rêveuse, passionnée, obsessionnelle, romantique, mais illustre musicalement en permanence le sentiment de « marche » inexorable du personnage principal.
[à paraître]
Création mondiale le 14 juin 2019 à l’Espace Delvaux (Bruxelles) par Yuhmi Suke Iwamoto (soprano), Jean-Marc Fessard (clarinette) et Johan Schmidt (piano).

TROIS IMAGES DE MAGALI
Libretto pour une œuvre composée par Michel Lysight pour Soprano et piano (2017)
Trois mélodies inspirées par trois images d’une relation amoureuse : le ravissement (Rue du Midi), l’union (Rue Philippe de Champagne) et l’estompement (These violent delights have violent ends).
La première mélodie a un caractère lyrique : le piano expose un motif repris en boucle tandis que la voix se déploie dessus en reprenant, entre autres, ce même motif en diminution rythmique. La deuxième utilise la voix parlée. Le texte est récité sur la musique impressionniste du piano, ce qui donne un changement de couleur par rapport aux deux pans extrêmes du triptyque. La troisième a un caractère vif, passionné et rythmique, tant pour le piano que pour la voix.
[à paraître]
Création mondiale le 14 juin 2019 à l’Espace Delvaux (Bruxelles) par Yuhmi Suke Iwamoto (soprano) et Lionel Bams (piano).

DEUX REGARDS SUR ARLEQUIN
Libretto pour une œuvre composée par Michel Lysight pour Mezzo-soprano, flûte, violon, violoncelle, clarinette et piano (2015)
Cette œuvre faisait partie du projet Pierrot Rewrite où le « Pierrot Lunaire » d’Arnold Schœnberg fut mis en miroir avec des pièces composées spécialement par 21 compositeurs différents sur des poèmes extraits du Pierrot Lunaire d’Albert Giraud. Le compositeur a ensuite demandé à Alain Van Kerckhoven d’écrire deux textes (Premier Regard sur Arlequin et Second Regard sur Arlequin) afin d’encadrer la pièce originale et ainsi créer un triptyque indépendant du projet initial. Il s’agit de deux regards sombres et nihilistes sur Arlequin, déconstruisant le gentil poème d’Albert Giraud.
[à paraître]
Création mondiale le 14 avril 2016 à Mons dans le cadre du centenaire de la création du Pierrot Lunaire d’Arnold Schoenberg par l’ensemble Musiques Nouvelles sous la direction Jean-Paul Dessy, avec Pauline Claes (mezzo-soprano), Claire Bourdet (violon & alto), Jean-Pol Zanutel (violoncelle), Berten D’Hollander (flûte), Charles Michiels (clarinette & clarinette basse) et Kim Van den Brempt (piano).

THREE PHILOSOPHERSSONGS
Libretto pour une œuvre composée par Michel Lysight pour Baryton, flûte, violon, violoncelle et piano (2014)
Certains symboles ont traversé les civilisations et les âges, utilisant comme véhicules des mythes qui se perpétuent de mille façons : récits religieux, chansons populaires ou décors de cathédrales par exemple. Les plus forts de ces symboles ont nourri (et été nourris par) une discipline initiatique à la fois spéculative et opérative : l’alchimie.
© Delatour, Le Vallier (France), 2015
Création mondiale le 8 novembre 2014 au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles par l’ensemble Grupo 46, dédicataire de l’œuvre : Alejandro Beresi (flûte), Claudine Schott (violon), Guillermo Cerviño Wood (violoncelle), Carlos Palazzo (baryton) et Paule Van den Driessche (piano).

Three Philosophers Songs

EL NIÑO DE ATOCHA
Libretto pour quintette vocal a capella composé par Michel Lysight (2012)
Le texte de El Niño de Atocha est né d’une confidence que fit à l’auteur une jeune femme originaire de République Dominicaine. Comme tous les jeunes enfants de cette île, elle avait eu très peur des sorciers et, sous ses draps de petite fille, elle priait alors El Niño de Atocha. Cette icône est une image populaire de l’enfant Jésus, assis sur un petit trône avec un chapeau et une plume, un bâton de pèlerin, une gourde et un panier contenant du pain. À 18 ans, elle quitta sa famille, son pays et le poids de ce catholicisme syncrétique. Si, jusqu’à présent, la vie ne lui fut guère généreuse, elle ne regrette pas d’avoir laissé derrière elle ce petit berger un peu kitch et n’a de nostalgie que pour sa naïveté perdue.
Deux thèmes musicaux, l’un à caractère de berceuse populaire et l’autre plus rythmique, alternent, chaque fois traités de manière différente avant de finalement se superposer et d’amener une très virtuose conclusion.
© Delatour, Le Vallier (France), 2015
Création mondiale le 13 mai 2012 à l’Atelier Marcel Hastir (Bruxelles) par Olivier Berten, Nedjelka Candina, Johan Fostier, Maria Helena Schoeps et Gilles Wiernik.

El Niño de Atocha

LA COMPLAINTE DES ESCLAVES
Libretto pour chœur d’enfants et piano, musique de Michel Lysight (2010)
Les esclaves de cette courte pièce humoristique sont bien entendu les jeunes choristes, suppliant leur chef de chœur de ne plus jamais leur donner à chanter de musique contemporaine. La musique est un clin d’œil pastichant les grands classiques, tout en conservant la touche personnelle du compositeur.
© Delatour, Le Vallier (France), 2016
Création mondiale le 15 avril 2010 à Paris par Les jeunes voix du Conservatoire Darius Milhaud dirigées par Cécile Lana Martin, avec Adrien Pornet, Léo Bachelet (percussions) et Vincent Pouderoux (flûte).

La Complainte des esclaves

LES CHANTS DE CASANOVA
Libretto d’une cantate pour contralto, chœur et orchestre, musique de Michel Lysight (2009)
Vaste fresque lyrique de 45 minutes pour contreténor ou baryton solo, chœur et grand orchestre symphonique, Les Chants de Casanova ne se veut pas un récit linéaire de la vie de Casanova, mais plutôt une évocation en un prélude et six chants de divers événements marquants qui ont jalonné le parcours de ce fascinant personnage. Les ambiances musicales, très variées, sont caractéristiques du style du compositeur : lyrisme, expression, vastes mélodies, subtilité des couleurs orchestrales et rythmes implacables s’y côtoient de manière naturelle.
© Delatour, Le Vallier (France), 2016
Création mondiale le 29 janvier 2010 à Bruxelles par Les Choeurs de l’Union Européenne, Les Choeurs et l’Orchestre du Conservatoire royal de Musique de Bruxelles et Le Cercle Choral Européen. // Création française le 30 janvier 2010 à Lille par Les Choeurs de l’Université Catholique de Lille.

Les Chants de Casanova

ANAMNÈSE
Libretto pour une musique de Michel Lysight pour chœur mixte et orchestre (2001)
Le texte imagine le questionnement de descendants polonais sur le rôle de leurs parents dans l’une des plus grandes entreprises de déshumanisation de l’histoire.
© Delatour, Le Vallier (France), 2005
® Dux Records by Zofia Wislocka and I musici brucellensis, 2002
Création mondiale en 2001 à Warshaw (Pologne) par AMFC Vocal consort, I Musici Brucellensis (sous la direction de Zofia Wislocka) // Création belge le 2 octobre 2011 à Bruxelles par The European Union Choir (sous la direction de Dirk De Moor) et le XXIst Century Orchestra (dirigé par le compositeur).

Anamnèse

ARTICLES & ENTRETIENS

JE NE SUIS PAS D’ACCORD AVEC CE QUE VOUS DITES, MAIS ME BATTRAI-JE POUR QUE VOUS PUISSIEZ LE DIRE ?
lire texte intégral
© Alain Van Kerckhoven, 2016

SURVIVANTS ET ZOMBIES DANS LA NUIT : UN MODÈLE CINÉMATIQUE
lire texte intégral
© Alain Van Kerckhoven, 2016

LA DERNIÈRE SCÈNE DE BUÑUEL
lire texte intégral
© Alain Van Kerckhoven, 2013

JEAN LOUËL
dans Nouvelle Biographie Nationale Vol. XI.
lire texte intégral
© Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 2011

UN TEXTE EN SLAVON SUR UNE PIERRE TOMBALE AU VIEUX CIMETIÈRE DE GANSHOREN
coécrit avec Myriam Hrybynyk
dans Annales 38/2011, pp 105-107
lire texte intégral
© Cercle d’Histoire locale, d’Archéologie et de Folklore du comté de Jette et de ses environs, Bruxelles, 2011

RICHARD DE GUIDE
dans Nouvelle Biographie Nationale Vol. X.
lire texte intégral
© Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 2008

LES RAISONNEMENTS FALLACIEUX
lire texte intégral
© Alain Van Kerckhoven, 2008

ARGUMENTS CRÉATIONNISTES : 17 RÉFUTATIONS
lire texte intégral
© Alain Van Kerckhoven, 2007

L’ORIGINE DE LA LIBERTÉ
dans Francs-Parlers.
lire texte intégral
© Éditions Espace de Libertés,Bruxelles, 2007

FRANZ CONSTANT
dans Nouvelle Biographie Nationale Vol. X.
lire texte intégral
© Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 2008

HUIT COMPOSITEURS BELGES
dans Sabam Magasine.
lire texte intégral
© Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs, 2002-2005

POMO Inc.
© Alain Van Kerckhoven Éditeur, Bruxelles, 2002

L’AUDIENCE PLANÉTAIRE
Des effets de la mondialisation sur la création musicale
lire texte intégral
© Mensa Be, Bruxelles, 2000

MUSIC RECORDS MARKUP LANGUAGE (MuReML)
Proposal for a standard musical bibliographic format
© Internet Engineering Task Force, 2000

SÉQUENCES
dans P. Kravanja, éditeur, Un peu de l’Âme de Mensa.
© Mensa Be, Bruxelles, 2001

INTEGER SEQUENCES [OEIS]
A127482 ; A131650

NEUF TRANCHES D’ART
lire texte intégral
© Alain Van Kerckhoven, 1995-1998

VINGT-ET-UNE CHRONIQUES SF
lire texte intégral
© Alain Van Kerckhoven, 1991-1995

BILLETS DE BLOGS
© Alain Van Kerckhoven, 1993-2015

SCÉNARIOS

GALERIE RAVENSTEIN
[en attente de production]

RUE DES SABLES
[en attente de production]

CONFÉRENCES

LA CONNAISSANCE, UNE CROYANCE UTOPIQUE ?
Bruxelles, 20 février 2020
Bruxelles, 4 septembre 2019
 
LA NATURE DU LIBRE ARBITRE
Louvain-La-Neuve, 21 décembre 2018
Liège, 28 juillet 2017
 
JE NE SUIS PAS D’ACCORD AVEC CE QUE VOUS DITES, MAIS ME BATTRAIS-JE POUR QUE VOUS PUISSIEZ LE DIRE ?
Avec Yves Dedryver
Bruxelles, 1er octobre 2015
Bruxelles, 7 janvier 2016
Bruxelles, 4 mars 2016
 
LE PASTAFARISME, AU-DELÀ DE LA FARCE
Mensa Liège, 25 septembre 2009
 
LE SINGLE MALT PAR LA PRATIQUE
Bruxelles, 2008
 
BUKOWSKI, UNE CORRESPONDANCE
Liège, 20 octobre 2007
 
LE CONGRES DE BORGES
Le Falstaff, Bruxelles, 15 avril 2006
 
LA FIGURE DU MONSTRE, DE FRANKENSTEIN À STURGEON
Bruxelles, 2002
 
LE CHARME DISCRET DES NORMES DANS LA MUSIQUE CONTEMPORAINE
Collège Saint-Michel, Bruxelles, 2000
 
LES PHÉNOMÈNES PARANORMAUX
Collège Saint-Michel, Bruxelles, 1986
 
LES AUTOMATES CELLULAIRES
Collège Saint-Michel, Bruxelles, 1985
 
L’INFORMATIQUE MUSICALE POUR LE COMPOSITEUR CLASSIQUE
Louvain-La-Neuve, 1984
 
LA RÉVOLUTION GUTENBERG DES PARTITIONS MUSICALES
Louvain-La-Neuve, 1983